Nouveau Chèque-Entreprise « Relance par le numérique »


Grâce à des fonds européens, la Wallonie lance le Chèque-Entreprise « Relance par le numérique » pour permettre aux PME wallonnes d’augmenter leur digitalisation et d’amorcer ou d’amplifier leurs activités en ligne.

Ce Chèque prendra la forme d’une participation à hauteur de 90% sur la facture d’experts qui accompagneront les PME wallonnes dans leur digitalisation.

Ce nouveau dispositif s’adresse tant aux PME qui partent de zéro que celles qui disposent déjà d’outils numériques mais qui souhaitent les upgrader. L’objectif étant d’augmenter la maturité numérique de l’ensemble des PME wallonnes, ainsi que leur sécurisation.

Concrètement ?

Une approche complète et structurée, en 3 étapes, pour correspondre au mieux avec le profil de l’entreprise :

  1. Le diagnostic

Avec un expert, la PME réalise un premier audit de la situation de son entreprise. Que ce soit en matière de maturité numérique (e-commerce ou stratégie digitale) et/ou de cybersécurité (sécurisation des outils et protection des données), le consultant dressera la liste des besoins et pistes d’amélioration.

  1. Le plan d’actions stratégiques

Suite au diagnostic, la PME élabore, avec cet expert, un plan d’actions pour :

  • repenser sa stratégie digitale (définition des objectifs business, stratégie de référencement, …),

  • améliorer sa sécurité et la sécurité de ses outils informatiques,

  • imaginer ou améliorer son e-commerce en lien avec des applications numériques (facturation, gestion des stocks, …).

  1. L’implémentation stratégique

Enfin, la phase ultime du projet est la mise en œuvre du plan d’actions et la réalisation des investissements. Cela couvre la conception, le développement, l’intégration d’outils numériques y compris en référencement et sécurisation des données.

Pour qui ?

Ces chèques s’adressent aux PME wallonnes.

Avec qui ?

Seuls les prestataires labellisés Chèques-Entreprises peuvent réaliser ces missions. La labellisation est en effet un gage de qualité. Elle implique que l’expertise et la viabilité financière du prestataire ont été vérifiées par l’Administration.

Combien ?

90% de la facture du prestataire est couverte par le chèque. Pour permettre d’accompagner un maximum d’entreprises, des plafonds sont prévus :

  • pour le diagnostic, l’intervention publique se limite à 1.900 EUR HTVA

  • pour le plan d’actions, l’intervention publique peut être de maximum 5.700 EUR HTVA

  • pour l’implémentation et les investissements, le montant maximum d’intervention publique est de 7.400 EUR HTVA.

Ceci porte à 15.000 EUR HTVA le montant maximum total d’intervention publique par entreprise.

Quand ?

Les entreprises peuvent déjà se lancer dans les 2 premières phases. La 3e phase sera disponible dans les prochaines semaines. Attention ! Ces chèques sont limités dans le temps. La mesure prendra fin le 31 août 2023. Les dossiers devront donc être clôturés pour cette date.

Comment ?

Si une entreprise, après analyse interne, est intéressée, la première étape est de trouver un prestataire labellisé. Celui-ci pourra répondre à ses questions et définir, avec elle, le champ d’actions de la prestation. Une fois le cadre de la collaboration fixé, un dossier peut être déposé sur la plateforme chèques-entreprises. L’ensemble de la procédure se fait en ligne : dépôt, suivi et clôture du dossier. Il est à noter que l’entreprise devra verser les 10% qui sont à sa charge pour pouvoir démarrer la prestation. Plus d’informations : https://www.cheques-entreprises.be/


Source partenaire infos : www.sni.be